Article précédent - liste - Article suivant

120 L’AMOVREVX VI : Le personnage central a les jambes nues

Le personnage central a les jambes nues : c’est la même chair et la même nudité que le petit ange.

Il est entre l’humain et le divin, c’est la position du héros qui doit assumer les deux dans son parcours.

En serons-nous capables ?
Pourquoi pas, si nous agissons ensemble et unis.

Les regards qui circulent de l’un à l’autre, dans le sens des aiguilles d’une montre, c’est très beau.
L’attention des uns portée aux autres, c’est touchant.