Article précédent - liste - Article suivant

102 LE MAT comme un poète fou

Un proverbe arabe dit « « à travers le fêlé on voit la lumière »

LE MAT c’est comme un poète assez fou pour faire la lumière sur ses fêlures, ses zones d’ombre.