Article précédent - liste - Article suivant

98 LE PENDU XII : je m’balance et je le cache


Le X du nombre XII du PENDU, comme le personnage, a une position apparemment centrale dans la carte. Le personnage prolonge le X et les deux barres du II, dans le bandeau sont à droite .

Mais si je regarde le mouvement intime de la carte,
il y a une oscillation, un mouvement de pendule :
le personnage balance vers la gauche, entraîné par la jambe pliée.
Les boutons du costumes sont aussi à gauche et pointent le mouvement,
tandis que le II appuie vers la droite, et pèse de tout son poids.

Les forces contraires s’équilibrent et peut-être même s’annulent dans une fausse immobilité.

Ainsi l’oscillation peut se faire d’une façon imperceptible.

Enfin, c’est la seule carte du TAROT où l’on voit une oreille :
est-ce pour écouter les secrets ?

Vie quotidienne :
savoir écouter et garder les secrets qu’on nous confie

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.